visites

 

Photographier pour garder trace d’une évidente beauté ou témoigner de tel événement ne peut me satisfaire pleinement. User du médium photographique et de la tactilité de ce matériau pour explorer tout espace intérieur et en livrer le contenu profond et élémentaire " Constructions abyssales ", c’est pour moi aller à l’essence des choses, au secret, à l’inaccessible.

Venise... Exploration, méditation, questionnement ou prémices d’une interprétation subjective et émotionnelle loin d’une simple description.

 

En créant des images à l’intérieur desquelles surgit le spectre du sacrifice " Le Chemin des Cheminées " puis en donnant corps à la pollution provenant des industries métallurgiques du bassin minier aveyronnais  " Stigmates & Racines ", l’intercesseur photographe accomplit un acte salutaire. Par l’élaboration de la série " Constructions réfractaires " il en révèle encore davantage la nécessité. Ici l’image du sursis éphémère devient expiatoire et salvatrice ; bien au-delà d’une simple transformation apparente - la démolition d’un haut fourneau - elle fait de l’événement une surface qui donne à voir les conditions d’une réelle résistance monumentale et d’une fixité photographique. En outre, en réduisant totalement le temps et la distance au profit du plan immédiat, ces " constructions réfractaires ", quadri-surimpressions d’une même prise de vue, deviennent de solides reconstructions autonomes. Elles se placent ainsi du côté de la vie et non de la ruine et de la mort [...]

Jean Cazelles